En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

Monuments historiques incontournables de Beaune : Le Carillon de l'Hôtel-Dieu des Hospices de Beaune

Chaque samedi, lors du marché artisanal de Beaune, Monsieur Vitrey pratique l’art campanaire avec le carillon de l’Hôtel-Dieu des Hospices de Beaune. D’où vient cette coutume ?

L’Hôtel-Dieu est un ancien hôpital construit par le Duc de Bourgogne Nicolas Rolin et son épouse Guigone de Salins en 1443, pour venir en aide aux nécessiteux. Chaque midi, les cloches sonnaient pour annoncer la distribution de nourriture aux «?pôvres?»

 

Histoire du Clocher

 

À l’origine, 3 cloches composaient ce clocher alors appelé un «?Trézel?»

Ce mot est à l’origine du nom de «?trézeleur?» qualifiant uniquement les carillonneurs des cloches beaunoises. Des airs simples étaient alors joués durant les fêtes ou des événements.

 

Au fur et à mesure des siècles, des cloches ont été ajoutées, retirées, refondues jusqu’en 1981. À savoir que chacune a sa propre note de musique.

 

Aujourd’hui Monsieur Vitrey, qui a découvert cette passion il y a plus de 40 ans, a l’honneur de faire résonner les 23 cloches du carillon de l’Hôtel-Dieu. Pour cela il utilise un clavier dont les touches sont reliées au battant des cloches.

 

Rendez-vous sur le marché artisanal de Beaune, là où se situe notre boutique et peut-être écouterons-nous ensemble un air – pour citer Monsieur Vitrey – de «?harpe du ciel?»??

 

Remerciements à Messieurs Bruno FRANCOIS – chargé des collections aux Hospices Civils de Beaune et Remi VITREY – Trézeleur

 

  • Livraison gratuite à partir de 6 cartons Livraison gratuite à partir de 3 cartons
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Prix producteur Prix producteur
  • Des professionnels à votre écoute Des professionnels à votre écoute