En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

Le Kir, toute une histoire…

Il est dit que cet apéritif a été créé au début du 20ème siècle, par un maire qui, pour faire des économies a remplacé le Champagne par un vin blanc agrémenté de crème de cassis.

Le Chanoine Kir, maire charismatique de Dijon de 1945 à 1968, garda cette tradition lorsqu’il recevait ses convives, toutefois en utilisant principalement du Bourgogne Aligoté. Séduis par cet apéritif, les invités disaient alors qu’ils avaient bu un kir.

En 1951, le chanoine Kir accepte que la maison Lejay-Lagoute, principale productrice de crème de cassis, utilise le nom de Kir pour une réclame présentant un vin blanc au cassis. En 1976, le mot est inscrit dans le petit Larousse.

Cet apéritif composé de  1/5ème de crème de cassis de Dijon et de 4/5ème de Bourgogne Aligoté, a d’autres noms en fonction des ingrédients que l’on y ajoute comme par exemple le Kir Royal composé de crème de cassis et de Crémant de Bourgogne, le Communard où l’on utilise du vin rouge ou encore le sophistiqué Marcassin, qui allie la crème de cassis et Marc de Bourgogne.

  • Livraison gratuite à partir de 6 cartons Livraison gratuite à partir de 3 cartons
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Prix producteur Prix producteur
  • Des professionnels à votre écoute Des professionnels à votre écoute