En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos règles de confidentialité quant à l'utilisation des cookies.

Définir une date de Vendange

La fin de l’été approche et c’est LA question que tous les vignerons se posent. A cette période de l’année, toute la région est sur le qui-vive.

Quels paramètres nous permettent de déterminer d’une date de vendange. Pourquoi les domaines vendangent-ils à des moments différents ? Comment déterminons-nous le moment idéal ?

Pour répondre à cette question, nous avons accompagné Jacques Briday, notre chef de culture accompagné d’un de nos œnologues.

 

Nous sommes sur les hauteurs de Pommard, lieu emblématique de Bourgogne. D’un geste sûr, ils écrasent un grain de raisin. Ils font rouler la pulpe incolore alors que l’épaisseur de la pellicule de couleur ambrée est finement observée. Ils prennent la grappe en bouche et la croque pour que le jus puisse s’échapper. Depuis les Cisterciens, la même scène se joue dans l’ensemble du vignoble de Bourgogne.

Nous sommes à la seconde quinzaine du mois d’août et le temps est compté d’ici la récolte. La croissance des cépages solitaires que sont le pinot noir et le chardonnay est particulièrement examinée à cette époque.


 Dans un passé récent, les vendanges se déroulaient généralement vers le 20 septembre. Mais ces dernières années, les vendanges ont été avancées exceptionnellement. Le Préfet ne publie plus le ban des vendanges, la fameuse autorisation administrative qui a prévalu au fil du temps. Désormais, chaque domaine choisi sa date de sa vendange selon la maturité de chaque parcelle.

Alors pour décider de la date, il faut arpenter ses vignes. Jacques et dégustent et mesurent ensuite le rapport sucre et acidité dans les baies. Car l’enjeu est de taille : il faut trouver le bon équilibre.

D’une manière générale, on commence à évaluer la maturité des raisins à partir de 100 jours après l’apparition de la première fleur.


 L’exercice est complexe car derrière le mot magique «?maturité?» se cachent divers univers qu’il faut savoir combiner pour décider de l’engagement des équipes de vendangeurs?: maturité phénologique, qui correspond à l’accomplissement normal du cycle de la vie de la vigne?; maturité technologique, exprimant une teneur maximum en sucre?; maturité polyphénolique (la pellicule et les pépins exprimant des tanins), le tout révélant une maturité œnologique.

Et toute cette science est corrélée aux égards de la météorologie. En résumé, la meilleure date de récolte, c’est… ni trop tôt…ni trop tard !

 

Un millésime 2018 très précoce

La vendange 2018 est très précoce, les grappes sont nombreuses et belles. L'état sanitaire de la vigne est également en bon état. Chez MOILLARD, on s’attend à un très beau millésime tant en qualité qu’en quantité.

Les vendanges débutent dès cette fin de semaine dans le Mâconnais. Viendront ensuite, les vendanges en Côte de Beaune et Côte de Chalonnaise et un peu plus tard, la Côte de Nuits aux alentours du 4 septembre. De façon générale, les parcelles de blancs atteignent leur optimum avant les rouges et c’est sous le soleil que les grappes, parfaitement saines et mûres, sont récoltées. Le délicat Pinot Noir demande plus de patience.

 

  • Livraison gratuite à partir de 6 cartons Livraison gratuite à partir de 3 cartons
  • Paiement sécurisé Paiement sécurisé
  • Prix producteur Prix producteur
  • Des professionnels à votre écoute Des professionnels à votre écoute